Le texte est-il trop petit, ou trop grand ?

Utilisez les touches "Ctrl" et "+" pour en agrandir la taille, ou "Ctrl" et "-" pour la diminuer.

 

Glossaire

bière : civière servant au transport des défunts, aux environs des 8ème au 11ème siècle. Elle était  fréquemment abandonnée avec le corps dans la sépulture et surmontée d'un assemblage de planches protégeant le corps. De nos jours, la "mise en bière" est l'action de déposer le corps du défunt dans le cercueil ;

 

capiton : habillage intérieur du cercueil, comprenant le matelas, le tour du cercueil, l'oreiller et la couverture, et plus rarement, sur les cercueils très haut de gamme, un ciel (habillage intérieur du couvercle) ;

 

caveau : le cercueil est inhumé dans un cuvelage généralement maçonné ou en béton préfabriqué, afin de l'isoler de la terre environnante. Ils peuvent contenir un à plusieurs cercueils. Voir aussi "tombe en pleine terre" et "sépulture" ;

 

cercueil : enveloppe généralement en bois, parfois en métal, contenant le corps du défunt. En France, il comporte toujours une cuvette biodégradable et au moins 4 poignées. Article obligatoire pour une inhumation ou une crémation, au sens de l'arrêté du 11 janvier 1999 relatif à l'information sur les prix des prestations funéraires. Peut être doublé d'une enveloppe métallique si un transport aérien ou vers l'étranger est prévu ;

 

cérémonie : se déroule le plus fréquemment dans un lieu de culte, mais peut être organisée dans la salle de cérémonie d'un funérarium ou d'un crématorium. La famille est généralement conviée à prendre part à sa préparation, voire à y participer ;

 

chambre funéraire : structure destinée à l'accueil, au séjour et à la présentation des corps des défunts. Elle comporte deux parties distinctes : l'une accessible aux professionnels et représentants des cultes, l'autre destinée aux familles et au public. Est très souvent gérée par une entreprise privée ;

 

chambre mortuaire : local situé dans l'enceinte d'un hôpital, calqué sur la chambre funéraire, mais destiné à accueillir exclusivement les corps des défunts décédés dans l'établissement de soins ;

 

cimetière : lieu destiné à l'ensevelissement des corps et des restes humains. En plus des tombes traditionnelles, il peut/doit être équipé d'un site cinéraire consacré au dépôt des urnes, et d'un "jardin du souvenir", en fonction de la taille de la commune ;

 

concession funéraire : terrain situé dans un cimetière et destiné à fonder une sépulture, pour y déposer des cercueils ou des urnes. La durée et le prix de la location varient d'une commune à l'autre ;

 

contrat-obsèques : assurance spécifique, destinée principalement à définir et financer les dernières volontés de la disposition du corps d'une personne de son vivant ;

 

crémation : action de procéder à la réduction en cendres d'un défunt ;

 

crematorium : lieu où sont pratiquées les crémations des corps humains. Il peut y être adjoint un "jardin du souvenir" ;

 

délai légal d'inhumation : un corps doit être inhumé ou incinéré dans les 6 jours suivant son décès, ou la découverte du décès ou encore l'entrée sur le territoire français. Ne sont pas compris dans ce délai ni les dimanches ni les jours fériés ;

 

dispersion : action de disperser des cendres humaines, dans un jardin du souvenir, un site cinéraire ou encore en pleine nature, si c'était la volonté du défunt ou celle de la personne qui a qualité pour pourvoir aux obsèques ;

 

embaumement : dans les temps anciens, action de procéder à la conservation d'un corps, grâce à son éviscération. De nos jours, terme impropre utilisé pour désigner les soins de conservation, ou soins de présentation ;

 

funérailles : voir "cérémonie" ;

 

funérarium : voir "chambre funéraire" ;

 

incinération : voir "crémation" ;

 

inhumation : action de procéder à la mise en terre, qu'il s'agisse d'un cercueil ou d'une urne. La mise en place d'une urne dans un colombarium se nomme également une inhumation. Voir aussi "caveau", "sépulture" et "tombe en pleine terre" ;

 

institut médico-légal (ou IML) : structure généralement intégrée dans une faculté de médecine, destinée principalement à la recherche des causes du décès et à l'identification des corps ;

 

jardin du souvenir : partie d'un cimetière réservée à la dispersion des cendres humaines. Peut également faire partie des équipements d'un crématorium ;

 

morgue : avant 1993, lieu destiné au dépôt et à la conservation des corps, implanté généralement dans un hôpital ou un cimetière. Est aujourd'hui remplacée par la "chambre mortuaire" et la "chambre funéraire" ;

 

obsèques : voir "cérémonie" ;

 

ossuaire : endroit destiné à recevoir les ossements exhumés des concessions échues et reprises par la commune ;

 

réquisition de police : action effectuée en général pour la Justice, dans le cadre d'un décès sur la voie publique, ou de mort suspecte ou violente ;

 

rite funéraire : voir "cérémonie" ;

 

scellés de police : sceau de cire posé par un représentant de l'ordre. Voir aussi "vacation funéraire" ;

 

sépulture (ou tombe) : endroit destiné à recevoir les corps ou urnes d'une famille, généralement renouvelable tous les 15, 20, 30 ou 50 ans. Peut aussi être dite en "terrain commun", pour une durée de 5 ans. Voir aussi "caveau" et "tombe en pleine terre" ;

 

site cinéraire : endroit destiné à recevoir exclusivement les urnes ou les cendres humaines ;

 

soins de conservation : technique moderne de préparation des corps des défunts, afin de permettre leur présentation dans les meilleures conditions possibles en matière d'hygiène pour la durée de l'exposition. Evitent le stade de la décomposition ;

 

soins de présentation : voir "soins de conservation" et "thanatopraxie" ;

 

thanatopracteur : personne spécialement formée et seule habilitée à effectuer les soins de conservation, et à pratiquer, ainsi que les médecins, l'exérèse de prothèses fonctionnant au moyen d'une pile (pace-maker, défibrillateur...) ;

 

thanatopraxie : voir "soins de conservation" ;

 

toilette mortuaire (ou funéraire) : permet de rendre sa dignité à un défunt en le revêtant de ses vêtements habituels, après l'avoir lavé, lui avoir fermé la bouche et les yeux afin de pouvoir le présenter décemment ;

 

tombe en pleine terre : tombe en pleine terre : le cercueil est déposé dans la tombe en contact direct avec la terre. Voir aussi "caveau" et "sépulture" ;

 

transport de corps : peut avoir lieu avant ou après la mise en bière. Nécessite un véhicule particulier, équipé d'un caisson réfrigérant (si avant mise en bière) ou le transport du cercueil à l'abri des regards. Le corbillard est un véhicule spécial de transport de corps, dans lequel le cercueil est visible, mais toujours séparé de l'habitacle ;

 

urne : réceptacle destiné à conserver les cendres d'un défunt après la crémation. Sa capacité est généralement comprise entre 2 et 3 litres. De capacité inférieure, l'on préfère parler de "reliquaire". Article obligatoire au sens de l'arrêté du 11 janvier 1999 relatif à l'information sur les prix des prestations funéraires ;

 

vacation funéraire (ou vacation de police) : somme payée pour la surveillance par un fonctionnaire de police des opérations de fermeture de cercueil (s'il y a transport hors de la commune de mise en bière ou en cas de crémation), ou pour une exhumation, réinhumation et translation de corps ;

 

volonté du défunt : termes recouvrant les dispositions funéraires inaliénables définies en ses âme et conscience par une personne de son vivant. Elle est  modifiable à tout moment par son auteur ;

 

 

 

----------------------------------------

 

Vous avez une précision à apporter, une demande ou une remarque à formuler au sujet de cette rubrique, ne vous gênez pas,

le bouton "contactez-nous" est à votre disposition.

 


 

En raison des disparités tarifaires, nous ne répondrons pas à des demandes relatives à des données chiffrées, telles que le coût d'un cercueil ou d'un transport de corps, par ex.

 

Simplement parce que toute entreprise funéraire proche de votre lieu de résidence pourra vous établir un devis, en prenant en compte l'ensemble de vos souhaits.

 

 

 

Actualité

Nouvelle...

stylo

Enfin une limousine dans la région des Trois...

En savoir plus...

Les pages du site

plan des pages (1/2 page)

ou comment trouver un article...

En savoir plus...

Déclaration de...

Certains organismes sociaux offrent depuis le...

En savoir plus...

imprimerie de Saint-Louis